Lectures
Le Paradoxe de la Vie
Axiothérapie®Le Paradoxe de la VieAu commencement était la chute !!!

Au commencement était la chute !!!

 

Par l’émancipation et la conscience de sa vocation en incarnation le corps mental se dissocie de l’âme.

 

L’intelligence de ce corps l’emmène par sa logique et son raisonnement à manifester de plus en plus sa vision du plan terrestre.

 

Paradoxalement il va s’éloigner de celle du plan céleste représenté par celui en charge de le manifester en incarnation à savoir l’âme.

 

Le corps mental se sent de moins en moins compris allant jusqu’à se dédoubler, mental supérieur et mental inférieur.

 

De son point de vue il estime pouvoir manifester au travers de ces sens un ressenti qui s’éloigne de plus en plus avec celui du 4ème corps que nous appelons en Axiothérapie le corps de Jade.

Conscient de son rôle et de sa vocation en incarnation, au service de l’âme, il pense que ce qu’il vit au contact de la matière et l’information qu’il en remonte à l’âme n’est pas suffisamment pris en compte. Nait alors un sentiment d’injustice, d’incompréhension.

 

Sa place au sein du groupe devient de plus en plus compromis.

 

Estimant que sa vocation n’est pas respectée lorsqu’il manifeste son point de vue, il va petit à petit se sentir rejeter, isoler autrement dit abandonner.

 

Et voilà le plus incroyable des paradoxes, c’est parce qu’il se sent abandonner que le mental va se dissocier de l’âme sans se rendre compte qu’il est justement entrain de l’abandonner à son tour.

 

Respectueux des lois et notamment celle du libre arbitre, l’âme ne pourra qu’accepter cette rupture et voir le corps mental prendre la tête d’un nouveau groupe constitué du corps émotionnel, éthérique et physique.

 

Cela fut rendu possible car le corps mental s’est préalablement engager à assumer la responsabilité de sa décision en assurant aux autres corps qu’il les protègerait et ne les abandonnerait pas.

 

Cet engagement et surtout par sa stricte application va engendrer un autre problème, celui d’asservir tous les corps inférieurs à ce qui va devenir une dictature par le pouvoir.

 

 Voilà un autre paradoxe, stimulé et motivé à respecter son engagement de ne pas abandonner les membres de son groupe le corps mental deviendra le leader prenant le contrôle en imposant de plus en plus son pouvoir.

 

Parce qu’il est sorti du groupe, et devant l’adversité rencontré, le mental se mettra à créer des mémoires afin d’identifier et de se protéger à l’avenir de chaque situation détestable qu’il n’avait pas su éviter.

 

En résumer la chute c’est manifesté par une cascade d’abandon. Voilà une des raisons qui fait que l’abandon est une des plus puissantes mémoires que nous avons en nous.

 

« Pourquoi m’as-tu abandonné »

 

Voilà ce qu’a pensé le mental en se dissociant du groupe originel.

Voilà ce qu’a pensé l’âme privé d’un membre incontournable à son projet d’incarnation.

 

Le manque de confiance est à l’origine de l’abandon.

 

C’est par la confiance retrouvée que nous pourrons nous pardonner, demander pardon et pardonner.

C’est par la confiance en soi (corps de Jade) que nous pourrons nous libérer de la négation de soi.

C’est par la confiance en soi et en stimulant la petite étincelle divine présente dans chacun de nos corps inférieurs que nous pourrons tous demander à l’âme d’être à nouveau à son service.

           

Alors, la dignité retrouver, le groupe au complet pourra à nouveau cheminer.

 

Qu’il en soit fait selon votre volonté.