Lectures
Le Paradoxe de la Vie

Mensonge

Il veut rendre supportable l'insupportable.

Le mensonge n'est rien d'autre que la distorsion de la vérité. Il veut rendre supportable l'insupportable.

Notre vie est soumise à l'acceptation de ce qui est bon ou mauvais, de ce qui est juste ou non, de ce qui est vrai ou pas.

Ce que nos sens nous font ressentir est-ce LA réalité ou NOTRE réalité ? Cette réalité est-elle la même pour tous ?

La vérité implique un haut niveau de responsabilité. Nous sommes tous soumis à ce mécanisme de l'échappatoire qui consiste à ne pas assumer les conséquences de nos actes.

"Ce n'est pas moi !", "Je ne savais pas !" Ou bien "Ce n'est pas vrai… il ment !"

Le paradoxe c'est que nous avons tous été à la fois victime de ces propos et utilisateur de ces mêmes propos.

L'état de victime nous a plongé dans un profond sentiment d'injustice allant jusqu'à nous sentir abandonnés de tous provoquant un état d'isolement, celui d'utilisateur servant de protection au jugement voire à la sanction.

Le mensonge nous fait mal en même temps qu'il nous protège.

On le rejette pour le mal qu'il nous fait mais nous l'utilisons pour la vocation que nous lui reconnaissons dans l'illusion d'un bien-être.

Comment dans ces conditions pourrions-nous chasser définitivement le mensonge ?

La réponse se situe dans la réflexion liée aux raisons de l'utilisation du mensonge, autrement dit ce qui nous motive inconsciemment à utiliser le mensonge.
La raison fondamentale est que nous mentons par un processus d'extension de nos états réflexes.
La première personne à qui nous mentons c'est à nous-mêmes c'est pourquoi il nous est facile d'imaginer mentir à l'autre.

L'auto mensonge est l'un des plus puissants poisons qui affecte l'âme. C'est le meilleur moyen de nous dissocier de la vérité sans même parfois la percevoir.

Se mentir, mentir à l'autre est le moyen le plus sûr de nous mettre en dualité et en séparativité.

Cela nous semble insupportable et par réaction nous devrons avoir recours à la manipulation.

L'attitude de manipuler l'autre et bien évidemment à commencer par soi engendrera au passage un peu plus d'illusion.

Nous serons dans l'illusion de nous-mêmes et des autres, la séparativité, la dualité, la manipulation et le plus drôle est que nous n'aurons de cesse de réclamer le Respect.