Lectures
Le Paradoxe de la Vie

Être Soi

Avons-nous le droit d'être Soi ?

Avons nous le droit d’être Soi ?
Notre corps mental est soumis à ses mémoires. Ces mémoires représentent nos potentiels positifs ou négatifs.
Ces mémoires sont acquises par notre vécu conscient et inconscient et par notre génétique (père, mère) inconscient.
Dans chacune de nos incarnations nous sommes invités à harmoniser et à libérer nos mémoires.
Une mémoire pour le corps mental est une protection et cette protection se manifeste par une peur.
Je veux prendre ce chemin mais ma mémoire me rappelle que la dernière fois que je l’ai emprunté j’ai pris un coup sur la tête.
Alors je vais remercier cette mémoire et vais emprunter un autre chemin. Plus long, qui me prendra plus de temps parfois plus difficile pour finalement arriver au même endroit.

La question que me suggère mon corps astral est de savoir si cette mémoire que j‘ai crée en un temps est toujours d’actualité en ce temps précis.
Le mental ne prendra pas le risque de la remettre en question et de l’actualiser, ne se souvenant plus pourquoi il l’a créé.

Le paradoxe c’est que cette protection, pour le mental, deviendra au fil de mes incarnations un interdit.

Nous savons que pour être soi il nous faudra accepter d’observer le monde tangible à partir de la conscience de soi (corps astral inspiré par mon âme) et non de ce qui me semble possible, de façons systématique, dans le monde tangible au travers de mon envie d’exister par peur de ne pas être aimé(corps mental).

Le paradoxe pour le corps astral sera de braver les interdits pour retrouver son intégrité et devenir soi.

En a-t-il le droit ?

Non lui répond le mental, respectueux de ce qu’il pense être juste. Il n’autorisera pas le corps astral à venir défier les interdits.
Il s’opposera à tout changement pour deux raisons :
La première en ne voulant pas perdre ce qu’il pense être une protection et la deuxième pour faire respecter la loi au regard d’un interdit.
Il sera fière de démontrer son bon droit !!!

Etre soi dépendra de mon niveau de conscience.
Observer le monde tangible et chercher à s’y conformer (niveau inférieur).
Ou l'observer à partir de soi et accepter de se voir marginalisé, rejeté, isolé autrement dit abandonné (niveau supérieur).

La peur de l'abandon sera de toute évidence l'obstacle majeur à mon évolution.

Dans le cas ou l’on accepte d’être soi, l’univers nous offre un tel éventail de possibilités que nous n’avons plus qu’à les accueillir, les laisser circuler à l’intérieur puis à l’extérieur de nous sans rien attendre en retour.

Être Soi c’est l’individualité de l’être retrouvé au service du collectif.

Pour cela il faudra accepter de vivre les trois étapes de la réconciliation de Soi :

Conscience de Soi - Confiance en Soi - Affirmation de Soi

Autonome je poursuis mon ascension, de soi vers les autres, dans le seul respect des lois de l’univers.