Lectures
Le Paradoxe de la Vie

La Cohérence

Vouloir tout rendre cohérent devient insidieusement notre but dans la vie. Nous voulons pour cela comprendre pour accepter ce que nous vivons.

En réalité nous sommes confrontés en permanence à nos peurs conscientes et inconscientes et la compréhension, ou devrais-je dire notre compréhension, s’en trouve altérée.

Quelle vision objective puis-je avoir de la vie sachant que depuis ma naissance (et au-delà) je suis soumis à toutes sortes de contraintes :

  • Génétiques,
  • Psycho généalogiques,
  • sociaux culturelles,
  • éducatives,
  • environnementales,
  • etc.

Ce qui pour moi sera cohérent ne le sera pas nécessairement pour l’autre et pourtant je dois en permanence me positionner de façon cohérente dans la matière.

Pour cela nous sommes dotés d’un outil d’une puissance phénoménale :

Le Mental

Du point de vue énergétique, le mental possède un corps faisant parti d’un des sept corps qui nous animent en permanence : le Corps Mental.
Sa mission est à la fois très simple et très complexe. Elle consiste à nous positionner en permanence dans la matière en tenant compte de tous les paramètres internes et externes. Il est binaire et fonctionne en deux dimensions.
Néanmoins sa vitesse de fonctionnement est supérieure à la vitesse de la lumière et serait selon JP Garnier-Malet supérieur à 156 milliards de km/seconde. Cette vitesse étant 520.000 fois supérieure à celle de la lumière (notre vitesse de perception) elle nous donne l'illusion d'être capable de comprendre en trois dimensions. C'est la vitesse de la pensée. C’est un fabuleux ordinateur qui ferait pâlir de honte le plus puissant de nos calculateurs. Pour cela il dispose de moyens considérables et notamment le support d’un autre outil :

Le Cœur

Toujours du point de vue énergétique, le cœur, possède lui aussi un corps énergétique : le Corps Astral.
Sa vitesse serait de plus de 8 fois supérieure à celle de la pensée. (857 milliards de Km/seconde) C'est la vitesse de l'information circulant autour de nous et qui entre autre déclenche nos pensées.
Ce corps n’est pas celui de notre émotivité mais de nos émotions les plus subtiles en relations permanentes avec l’univers.
C’est par là que passent nos intuitions, nos ressentis, notre créativité, notre Amour.